dimanche, octobre 15, 2006

Le programme d'Alternative libérale est en ligne


La plateforme de propositions d'Alternative Libérale pour les élections présidentielles et législatives de 2007 est désormais disponible à l'adresse suivante :
http://www.alternative-liberale.fr/chantiers/programme.htmliberale.fr/chantiers/programme.htm

A la différence d'autres programmes déjà publiés, vous ne trouverez pas ici un catalogue de mesures disparates dissimulant l'absence de vision.

Nous croyons que la première urgence pour réconcilier les Français avec le discours politique, c'est de leur proposer un projet cohérent, une vision pour l'avenir, un programme qui tient la route.

Notre programme est fondé sur le socle de valeurs universelles que sont les libertés individuelles, sociales et civiles, la responsabilité, la propriété privée, l'égalité devant la loi et la solidarité volontaire. Chacune de nos propositions découle logiquement de ces principes.

Le projet d'Alternative Libérale est le fruit de nombreux débats internes au sein de notre mouvement, avec des experts, des militants, menés ces six derniers mois. Ce texte pourra évoluer dans l'avenir, en fonction de notre débat interne, toujours très vivant sur Internet comme dans les comités, sur toute la France. On peut cependant considérer cette mouture comme la base de notre projet pour 2007.

Ce programme est aussi la feuille de route de notre candidat à l'élection présidentielle, qui en a repris les principaux points, organisés autour d'une méthode : débloquer la France en ouvrant des portes pour la liberté. En effet, il ne suffit pas de faire des propositions, il faut également définir une méthode de changement.

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour.

J'aime bien vos discours. Par contre, j'ai une petite reflexion à partager avec vous à propos de votre position sur les fonctionnaires: "Quant aux retraites, comment accepter que les fonctionnaires bénéficient de fonds de pension, toujours interdits aux salariés du privé ?"

Les fonctionnaires sont et ont toujours été payés un moindre salaire que leurs homologues dans le privé. Par exemple un professeur de lycée qui à 10 ans d'expérience gagne les 2/3 d'un cadre de même niveau (BAC+4 après 10 ans d'expérience) dans le privée. L'état s'est donc vu obligé d'offrir d'autres avantages aux salariés de la fonctionne publique, notamment la securité de l'emploi et un bon pension. Au fond, les fonctionnaires ne font que la même démarche que tout autre salarié : ils considèrent un package dans son ensamble avant de consentir à un embauche. Revenir, unilateralement, sur ces conditions d'embauche, consenti mutuellement entre l'état et l'individu, sera voler les employés en fonction. Par l'avenir, certes, faisant en sort que les salaires des fonctionnaires ainsi que les autres avantages soient comparables aux packages dans le privé - mais en attendant il ne faut pas voler les salariés de l'état.

28 nov. 2006 à 18:07:00  
Blogger Martyn said...

Le package des fonctionnaires d'état : salaire + securité d'emploi + heures + retraire est librement consenti entre l'employeur et l'individu. Revenir sur ces conditions sans negociés une solution convenable à tout le monde, sera voler les interessés. Comment sentiora un employé du prive si son employeur annoncé "à partir de l'année prochain vous allez gagner 33% en moins" ?

28 nov. 2006 à 18:26:00  

Enregistrer un commentaire

<< Home